Étang des Argales
Parc naturel régional Scarpe-Escaut, Rieulay, Nord, Hauts-de-France

Né de l’enfoncement progressif du terril provoquant la remontée de la nappe phréatique, l’étang des Argales a été aménagé pour accueillir une avifaune diversifiée. La création d’étendues de roselières permet aujourd’hui la présence de nombreuses espèces nicheuses comme la Gorge bleue à miroir, le Bruant des roseaux ou encore le Phragmite des joncs.
© Grégory Smellinckx

Étang des Argales Parc naturel régional Scarpe-Escaut, Rieulay, Nord, Hauts-de-FranceÉtang des Argales Parc naturel régional Scarpe-Escaut, Rieulay, Nord, Hauts-de-France
00:00 / 01:20

Dans l’étang des Argales, il est coutume de croiser des lézards qui courent sur les schistes. Aujourd’hui cet ancien site minier reconverti en espace naturel est un lieu de balade aussi surprenant qu’agréable par sa taille, sa faune et sa flore. L’étang des Argales est issu de l’exploitation d’un gisement local de charbon commencée en 1904. Les déchets de pierres et de terre sont alors déversés sur une vaste étendue de marécage en rive droite de la Scarpe donnant naissance à un terril qui s’étend sur 140 ha. Installé sur des prairies et des tourbières de la vallée de la Scarpe, il s’est enfoncé dans le sol sous son propre poids, provoquant la remontée de la nappe phréatique et l’apparition de l’étang. Par la suite, roselières, vasières, pelouses sèches, dépressions humides, tous les milieux originels y ont été recréé, devenant l’un des plus beaux exemples européens de restauration écologique d’un site industriel, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Classé "Espace Naturel Sensible”, il accueille de nombreuses espèces d’oiseaux. Totalement “renaturé” de la main de l’homme, le site se partage entre un espace dédié aux loisirs et un autre voué à la préservation des milieux naturels.