Chartres
Eure-et-Loir, Centre-Val de Loire

La cathédrale de Chartres est celle qui conserve le plus grand nombre de vitraux anciens (2600 m2 de verrières du Moyen Âge). Le vitrail est un art vivant : les maîtres-verriers de la ville restaurent non seulement des vitraux anciens mais font aussi œuvre de création, pour des édifices publics et des demeures particulières, poursuivant l’œuvre des maîtres du temps passé.
© Studio Martino

Chartres Eure-et-Loir, Centre-Val de Loire Chartres Eure-et-Loir, Centre-Val de Loire
00:00 / 01:12

À 1h de Paris, Chartres abrite des richesses insoupçonnées. Dès le Moyen Âge, elle est un centre important pour l’art du vitrail. La renommée des vitraux de la cathédrale Notre-Dame, considérés comme l'un des ensembles les mieux préservés de l'époque médiévale, dépasse les frontières de l’hexagone. Mais les vitraux ne sont pas le seul trésor de Chartres. De nombreux ateliers de maîtres-verriers qui restaurent des verrières anciennes mais également produisent des vitraux contemporains font aussi parties de ce riche patrimoine chartrain. Les ateliers Lorin, à Chartres, et Loire, à Lèves, sont aujourd’hui les deux plus anciens d’entre eux, des établissements centenaires, véritable patrimoine vivant, qui maintiennent et transmettent un savoir-faire ancestral. Au sein de ces ateliers, l’art du vitrail prend toute sa dimension et sa puissance. Les verres, les pigments, les outils ont certes évolué, mais les gestes et les techniques restent les mêmes. Il faut des années d’apprentissage et de pratique pour en saisir toutes les subtilités et la symbolique. Pour mieux comprendre cet art majeur, une petite visite au Centre international du Vitrail et au musée du vitrail s’impose.