Cressonnière Sainte-Anne, Parc naturel régional du Gâtinais français
Essonne, Île-de-France

Le cresson de fontaine est un produit traditionnel cultivé dans les vallées du Gâtinais français. À Vayres-sur-Essonne, se trouve une des plus anciennes cressonnières, celle de Sainte-Anne, créée en 1856 et reprise par la famille de Mikaël Morizot en 1984. "L’or vert" biologique qu’il y produit, avec la marque "Valeurs Parc", se déguste de septembre à mai.
© Marie-Lys Hagenmüller - Arelys Photos

Cressonnière Sainte-Anne, Parc naturel régional du Gâtinais français Essonne, Île-de-FranceCressonnière Sainte-Anne, Parc naturel régional du Gâtinais français Essonne, Île-de-France
00:00 / 01:17

Le cresson de fontaine est un des produits traditionnellement cultivés dans les vallées dans le Parc naturel régional du Gâtinais français. La cressonnière Sainte-Anne fut la première à s’y installer en 1856, à Vayres-sur-Essonne. Par la suite au cours des XIXe et XXe siècles, de nombreuses autres cressonnières ont été créées dans les fonds de vallées. Aujourd’hui, on compte près de 25 cressiculteurs en Essonne. L’eau utilisée sur les exploitations provenant de sources ou de puits artésiens, est indispensable. Sa préservation en est naturellement essentielle. Les cressonnières constituent un élément remarquable des paysages : elles offrent des panoramas singuliers de grande qualité, constituées par des bassins longitudinaux évoquant des images de rizières. La cressonnière Sainte-Anne est toujours en exploitation, Mikaël Morizot fait partie de la quatrième génération de cressiculteurs de sa famille et produit un cresson bio, sous la marque "Valeurs Parc", qui se déguste de septembre à mai. Véritable patrimoine naturel vivant tout autant que patrimoine immatériel culinaire, la culture de cresson de fontaine en Essonne, avec une production annuelle de 1300 tonnes, a de beaux jours devant elle.