Gerberoy
Oise, Hauts-de-France

La brique, le bois et les roses : c’est ainsi que l’on pourrait tenter de résumer Gerberoy ! Au sein de l’ancienne région Picardie mais tout proche de la Normandie, le village reflète cette double influence dans son architecture et évoque le coup de cœur du peintre postimpressionniste Henri Le Sidaner. Créateur de magnifiques jardins à l’italienne, il transmit aux habitants sa passion des roses.
© Cyril Preiss

Gerberoy Oise, Hauts-de-FranceGerberoy Oise, Hauts-de-France
00:00 / 01:14

Ancien carrefour des royaumes de France et d’Angleterre, Gerberoy mérite son classement parmi Les Plus Beaux Villages de France. Sa position stratégique lui a valu d’être le lieu de nombreux conflits : entre les XIe et XVe siècles, Guillaume le Conquérant y a défié son propre fils, Jean Sans Terre et les Bourguignons y sont passés mais aussi Henri IV, Louis XIII ou encore Richelieu. Fort heureusement pour Gerberoy, le peintre Henri Le Sidaner visite Gerberoy en 1900, grâce aux conseils de son ami Auguste Rodin, pour lequel il a un véritable coup de cœur. Il y acquiert une maison en 1904 qu’il restaure petit à petit, y crée les sublimes jardins à l’italienne sur les ruines d'un château du XIXe siècle. Il donnera une telle place aux fleurs que chaque année depuis 90 ans, celle que l’on surnomme la "cité des Roses" célèbre la fête des roses au mois de juin. Quant à la petite maison à colombages bleue, construite en 1691, elle est le témoin d’une architecture vernaculaire, empreinte d’influences picarde et normande caractéristiques de ce territoire. Elle offre l’image parfaite d’un village bucolique, où le temps semble s’être arrêté.