Grand Site La Hague
Manche, Normandie

Les landes de Vauville sont un paysage typique de la presqu’île de La Hague constitué d’une végétation rase à base d’éricacées. Un milieu rare et fragile, maintenu grâce
à un pâturage extensif qui a pour effet de favoriser la régénération des espèces. Bruno Paysant est l’un des derniers à utiliser le droit de pacage, un droit ancestral sur ces landes communales.
© Nour Hachimi, commune de La Hague

Grand Site La Hague Manche, Normandie Grand Site La Hague Manche, Normandie
00:00 / 01:14

En Normandie, les landes de Vauville constituent un des paysages typiques de la presqu’île de la Hague, un milieu naturel rare à l’échelle européenne composé en particulier de landes basses sèches à bruyères sur les plateaux et versants. Afin de préserver ces paysages et ces milieux, le Grand Site, par l’intermédiaire du Conservatoire du littoral et en particulier du Syndicat Mixte des Espaces Littoraux de la Manche qui en assure la gestion, mène un entretien régulier pour limiter la progression d’une végétation haute. Depuis 2001, des opérations de brûlis et de broyage favorisent la régénération des éricacées. L’enjeu sur ces espaces est de maintenir un pâturage extensif complémentaire, qui s’inscrive dans la tradition communale. Car c’est l’autre richesse patrimoniale de ce territoire. Des animaux d'élevage, dont certains relèvent de races domestiques locales, comme le roussin de La Hague, la chèvre des fossés et le Cob normand, y pâturent librement toute l'année, du fait d'un droit de pacage ancestral, que seuls 3 exploitants agricoles font encore perdurer aujourd’hui, en même temps qu’ils assurent la préservation de ces races patrimoniales.