Lunéville
Meurthe-et-Moselle, Grand Est

Franchir le portail de ce petit Versailles lorrain, poumon vert en plein cœur de ville,
est le prélude à ressentir une forte émotion. Le visiteur se retrouve transporté au cœur d’un chef d’œuvre de l’architecture du Siècle des Lumières, où toute la cour européenne se pressait. « On croyait à peine avoir changé de lieu, quand on passait de Versailles
à Lunéville. », confiait Voltaire.
© Vincent Damarin

Lunéville Meurthe-et-Moselle, Grand Est Lunéville Meurthe-et-Moselle, Grand Est
00:00 / 01:12

Le Château de Lunéville a été reconstruit en 1701 par Germain Boffrand, architecte du Palais du Luxembourg, à la demande de Léopold Ier, duc de Lorraine. Dès son installation, il souhaite embellir le modeste parterre existant à l’est du château et s’adresse à Yves des Hours, son directeur des jardins, parcs et jets d’eau qui y dessine un splendide jardin dit "à la française", créant des parterres aux magnifiques perspectives, dans l’esprit des jardins de Le Nôtre à Versailles. Surnommé "le petit Versailles lorrain", la ressemblance avec le grand frère est en effet saisissante. Mais à Lunéville, il existe un autre trésor : le Baba au rhum. Ce grand classique de la pâtisserie française serait né à Lunéville, au XVIIIe siècle, pour répondre à la gourmandise de Stanislas Leszczynski, ancien roi de Pologne et duc de Lorraine, père de Marie Leszczynska, reine de France. L’histoire dit que le roi Stanislas, trouvant le kouglof qui lui était proposé un peu sec, l’imbiba de vin afin de l’attendrir. Il l’aurait surnommé "baba" en référence au nom donné aux grands-mères Polonaises.