Saint-Laurent du Maroni
Guyane française

Plonger dans cette magnifique vue aérienne de l’ancienne commune pénitentiaire
 et du quartier de la Charbonnière avec son dégradé sur le large fleuve Maroni procure un dépaysement total. Son passé pénitentiaire n’empêche pas Saint-Laurent d’être une ville multiculturelle qui vit au rythme des traditions festives de ses différentes communautés.
© Ville de Saint-Laurent du Maroni / Aeroprod

Saint-Laurent du Maroni Guyane française Saint-Laurent du Maroni Guyane française
00:00 / 01:01

Deuxième ville de Guyane, Saint-Laurent du Maroni est une ville historique, pour son pénitencier où furent déportés de nombreux bagnards. Au détour des ruelles, vous tomberez sur "le Petit Paris", l’âme de la ville, où flotte une atmosphère authentique, avec ses habitations d'époques et ses couleurs vives. Mais si Henri Charrière, auteur du roman à succès, "Papillon", a rendu célèbre son histoire pénitentiaire, Saint-Laurent abrite aujourd’hui de nombreuses cultures (amérindiennes, créoles, bushinengués, asiatiques, latines) dont les traditions artistiques et festives forment un fabuleux patrimoine immatériel. Entre le Carnaval avec les personnages emblématiques nommés ‘’ Touloulou ‘’, Pâques et son fameux bouillon d’Awara, la Toussaint et ses bougies, fleurs et décorations dans les cimetières, il y en a pour tous les goûts, tout au long de l’année ! Les marchés sont aussi des lieux incontournables de la ville, plein de saveurs et de couleurs, offrant toujours un joyeux melting-pot culturel.