Saint-Pierre de la Martinique
Martinique

La plage du Mouillage se pare d’une lumière magique au lever du jour, qui invite à jouir de ces moments éphémères, contemplatifs, face à la mer des Caraïbes, ici paisible. Un paysage d’une grande poésie, voilà ce qu’offre Saint-Pierre de la Martinique,
ville d’art et d’histoire, et qui résume à lui seul les expériences sensibles à y vivre.
© Gaspard Ferraty

Saint-Pierre de la Martinique MartiniqueSaint-Pierre de la Martinique Martinique
00:00 / 01:12

Le 8 mai 1902, la Montagne Pelée explose, une nuée ardente dévale les pentes et ensevelit en quelques minutes la ville de Saint-Pierre, surnommée « le Petit Paris ». Derrière le décor idyllique de la plage du Mouillage, c’est toute une ville qui a dû renaitre. Les ruines de l’ancienne ville sont encore visibles. Monter les marches de l’ancien théâtre, entrer dans le cachot de Louis Cyparis, survivant de l’éruption de 1902, tomber sur les Ruines du figuier. Mais surtout s’arrêter dans la rue Monte au Ciel. Très appréciée des marins et dockers avant l’éruption, elle reste aujourd’hui très animée. Elle fut entièrement réhabilitée en 1991. Le plus remarquable est que Saint-Pierre a su transformer cet épisode tragique de son histoire en patrimoine historique et en fait le fer de lance de son économie touristique. « Ville d’art et d’histoire » depuis 1990, elle est l’une des plus visitées de la Martinique, y compris sous l’eau, où gisent une douzaine d’épaves coulées par la fureur de l’éruption de 1902. Au-delà de cette plage de sable noir, se cache une cité authentique, génératrice d’intenses émotions.