Saint-Quentin-la-Poterie
Gard, Occitanie

La poterie est un art du toucher, où la main et le geste maîtrisé de la technique,
ici du tournage, donnent naissance à des formes libres. Une fois la terre raffermie,
le céramiste peut la retravailler. La dextérité, la rapidité et la maitrise d’un geste
maintes fois répété comme celui pratiqué par le céramiste permet d’avoir un objet parfait, lisse et rond.
© Fabien Jinho Guiraud

Saint-Quentin-la-Poterie Gard, Occitanie Saint-Quentin-la-Poterie Gard, Occitanie
00:00 / 01:12

D’une boule d’argile brut à un objet d’exception en céramique, c’est l’histoire d’un procédé qui débute par le retrait de matière pour en révéler une forme initiale et qui ensuite, à l’aide d’un tour, puis d’une tournette lui donne une forme définitive. Dans son atelier de Saint-Quentin, le céramiste François Mandin crée cette forme et utilise une technique de cuisson japonaise ancestrale appelée « Raku », qui inclut une variation brutale de température avec le retrait de la pièce du four encore chaud. Saint Quentin et la poterie, c’est l’histoire d’un territoire riche en argiles, situé au milieu des forêts et de la garrigue de l'Uzège, c’est l’histoire d’hommes, potiers et céramistes au savoir-faire remarquable qui donnent vie à des créations uniques depuis le Moyen Âge. À l'écart du tourisme de masse, le village consacré « capitale de la céramique » perpétue cette tradition avec la présence permanente de 35 potiers et céramistes qui y travaillent, associée à une riche programmation culturelle développée autour de Terra Viva, une galerie de céramique contemporaine et des résidences d’artistes accueillant des céramistes de renommée internationale.